Racine.
Accueil.
Introduction.
Synopsis
Lieux.
Presse.
Les Galapiats.
Livre d'or.
Votre photo.
Merci.
Ma rencontre.
Photos.
FAQ.
Historique.
Liens.


Vues du Chateau-sans-Nom.

Marion-des-neige sur l'allée menant au château. (hors tournage)

L'hélicoptère atterit dans le parc du château-sans-nom... Une très belle vue sur le château.

Le Chateau-sans-Nom.

Autre vue du Chateau-sans-Nom.

La tour que Jean-Loup escalade à la corde.

La même en couleur.

Très belle vue du château.

Gravure de J-P De Jongh d'après un dessin de Peelaert.

Galerie ouverte style renaissance avec ses 2 balcons en bois et à colombages qui reposent sur une seule colonne au chapiteau.

Vue arrière du château.

Générique de fin du feuilleton


Construit en forme de pentagone irrégulier sur la masse rocheuse, le château évoque, de premier abord, un conte de fées beaucoup plus que des assauts d'armées. Il est tout élégance et sveltesse. A y regarder de plus près, cependant, l'aspect de forteresse ressort d'avantage. Percée de meurtrières, la grosse tour de trente-huit mètres de hauteur et large de huit mètres de diamètre, domine l'entrée flanquée d'une tourelle. Elle servait de donjon avant qu'on l'éclaire de fenêtres à linteaux tringulaires. Une courtine la relie aux quatre autres tours: La première est dite de la chapelle parce qu'elle abritait le sactuaire castral. La seconde tient son nom du moulin situé en contre-bas. La troisième est appelée tour du jardinier, sans doute parce que celui-ci y habitait et y remisait ses outils. Quant à la quatrième, pourtant la plus petite, elle etait la tour de guet.


Très belle vue du château.

Au VII ième siècle, Pépin de Herstal, construisit le premier château de Vèves. Une forteresse existe dès le XIIième siècle dont les Beauforts en etaient alors les seigneurs. Démoli par les Dinantais, le castel de Vèves fut rebâti au XVième siècle et pris son allure définitive. Ravagé par les révolutionnaires de 1793 puis sauvé, il est redevenu l'un des plus fascinants castels du pays de meuse.

J'ai visité le château de Vêves ce 9 juin 2002 après-midi. Soit la concrétisation d'un très vieux projet.... J'avais 8 ans à l'époque du feuilleton et je voulais déja aller le voir dans l'espoir d'y rencontrer... les Galapiats ! (voir ma rencontre avec les Galapiats) Comment aurais-je pu imaginer à l'époque que celui-ci n'était qu'à une trentaine de kilomètre d'où j'habitais !!!!

Ma première impression est un peu décevante. Le château a été restauré peu après le tournage du feuilleton et est désormais superbement entretenu. Mais en contrepartie, il a perdu son côté repaire de brigands. La végétation a aussi poussé. A l'entrée du domaine, à gauche de la grille, une construction en dur ne semblait pas exister au moment du tournage. Néanmoins, les tours, le porche d'entrée et les pelouses en terrasse rappelle immédiatement des détails familiers. Nous sommes bien au fameux chateau-sans-nom....


Autre vue du Chateau-sans-Nom.

A l'intérieur, la visite nous mène dans des pièces aux mobiliers de différentes époques. De cette visite intérieure, j'ai pu reconnaître la salle d'arme avec l'imposante cheminée de style gothique à l'enseigne de la famille Beauford qui a possédé le château dès le XII ième siècle. C'est dans cette pièce les bandits ont établi leur quartier et discutent. J'ai également reconnu l'oubliette ou Jean-Lou est jeté prisonnier. En réalité, il s'agit des fondations du donjon restées accessibles à partir de l'escalier menant aux étages supérieurs.


Marion-des-neige et vanessa hors tournage. Elles se reposent sur le muret entourant le château.

J'ai interrogé le gardien qui tient la boutique souvenir. Le propriétaire du château ne semble pas détenir de documents ou photos relatives au tournage du feuilleton en ces lieux. C'est bien dommage. Le gardien n'a pas semblé étonné de mes questions. Je ne suis certes pas le premier à visiter ces lieux comme lieu du tournage d'un feuilleton-culte....


Marion-des-neige et vanessa hors tournage. Elles se reposent sur le muret entourant le château.

Me voilà revenu le temps d'une visite, auprès des Galapiats. Moi qui ai aujourd'hui un fils et une fille de l'âge des Galapiats....

Ce 17 juin 2002.

PS: A l'heure de ces lignes, je n'ai toujours pas revisionné le feuilleton depuis son passage sur les ondes TV en 1970. J'espère voir un jour la série sortir sur support DVD et peut être en extraire quelques images pour en agrémenter le site.


La tour que Jean-Loup escalade à la corde.


© "A la recherche des Galapiats". Gabrielle Lys - 2000 - 2020
Ce site est protégé par le droit d'auteur, tous droits réservés - Toute reproduction et/ou rediffusion de contenu par quelque moyen que ce soit doit faire l'objet d'une autorisation spécifique de son auteure. SABAM n° 00768391789 ©